photo bugey-cerdon v2 copie.jpg

Le Bugey-Cerdon

L'APPELLATION

VZV_6339.jpg

Niché sur les derniers contreforts du massif du Jura, entre 220 et 550 mètres d’altitude, le vignoble du Bugey est riche de sa diversité. Les vignes s’épanouissent sur des parcelles aux reliefs très contrastés et profitent d’une grande diversité de sols et d’exposition.

Sur ce terroir complexe, les viticulteurs du Bugey cultivent onze cépages différents. Le Chardonnay, l’Altesse, le Gamay, le Pinot Noir et la Mondeuse en sont les principaux. Le Poulsard, l’Aligoté, la Mondeuse Blanche, le Pinot Gris, la Jacquère ou encore le Molette entrent également dans certains assemblages des vins de l’appellation.

Le Bugey est réputé pour ses vins effervescents, qui constituent plus de 60 % des vins qui y sont élaborés. Le célèbre Cerdon méthode ancestrale, fruité et gourmand, en est le plus bel exemple.

Cependant, l’appellation AOC Bugey comprend également des vins tranquilles rouges, blancs et rosés.

Au total, ce sont 8 vins qui composent la gamme des vins AOC Bugey.

Trois d’entre eux sont élaborés grâce à des assemblages de 2 ou plusieurs cépages :

  • l’AOC Bugey Cerdon, pétillant rosé élaboré selon la méthode ancestrale, élaboré principalement à partir du cépage Gamay, mais parfois assemblé à du Poulsard ;

  • l’AOC Bugey Rosé, vin tranquille rosé, issu d’un assemblage de Gamay, Pinot Noir, et Mondeuse ;

  • l’AOC Bugey, vin effervescent blanc, élaboré à partir de Chardonnay, souvent assemblé à de la Jacquère et ou de la Molette.

Les 5 autres vins de l’AOC Bugey sont des vins mono-cépage :

  • l’AOC Roussette du Bugey, vin tranquille Blanc issu du cépage Altesse ;

  • l’AOC Bugey Chardonnay, vin tranquille Blanc issu du cépage Chardonnay ;

  • l’AOC Bugey Gamay, vin tranquille Rouge issu du cépage Gamay ;

  • l’AOC Bugey Pinot Noir, vin tranquille Rouge issu du cépage Pinot Noir ;

  • l’AOC Bugey Mondeuse et Montagnieu, vin tranquille rouge issu du cépage Mondeuse

VZV_6728.jpg

Notre Domaine commercialise l’ensemble de la gamme des vins du Bugey.

Nous vous invitons à les découvrir et à les déguster à l’occasion d’une visite au caveau.

LA METHODE ANCESTRALE

La méthode ancestrale… sans doute la plus vieille méthode de fabrication d’un vin effervescent ! C’est aujourd’hui la seule méthode autorisée pour fabriquer du Cerdon.

Cette méthode de vinification préserve la douceur, les arômes et la couleur rosée issue de la peau du raisin. Elle repose sur une fermentation qui se déroule en deux étapes.

Dans un premier temps, les jus obtenus par le pressurage du raisin, sont mis dans des cuves thermorégulées pour entamer la fermentation alcoolique. Celle-ci n’est cependant pas menée à son terme.

Lorsque le moût atteint un degré alcoolique d’environ 6 %vol., la température des cuves est descendue à 0°C afin de bloquer l’action des levures.

VZV_6843-Modifier.jpg
VZV_6865.jpg

Le vin est ensuite filtré et mis en bouteilles. Dans les heures qui suivent, sa température remonte jusqu’à 10°C, température ambiante de la cave. La fermentation alcoolique reprend alors. Sous l’action des levures, le sucre contenu dans les baies de raisin est peu à peu transformé en alcool. Cette réaction dégage du CO2 qui va former de petites bulles dans le vin : c’est la prise de mousse.

En quelques mois, la pression à l’intérieur de la bouteille atteint environ 4 bars. Dans de telles conditions, les levures ne peuvent plus survivre. Elles meurent et tombent au fond de la bouteille.

Il est alors temps d’ouvrir les bouteilles et de filtrer une seconde fois le vin afin d’éliminer le dépôt les lies. Le vin est ensuite remis dans des bouteilles qui sont bouchées puis étiquetées.

VZV_6628.jpg

Le Cerdon méthode ancestrale est prêt à être commercialisé !